L'évolution du circuit au fil du temps

2019

2017

Réfection des caniveaux au niveau des Sablières - Poste 5.                                                                                                         

2016

Réfection du bloc sanitaire dans le but de le rendre encore plus confortable et agréable pour nos pratiquants.

Il fallait redonner un coup de neuf au mur Pit Lane.

   

Démarrage de la phase 2 du nouveau bâtiment : les boxs et les nouveaux espaces réceptifs.

2015

Démarrage du nouveau pitbuilding (phase 1/3). Dans cette première étape, les priorités sont : vidéo, centre médical et l'accueil des participants.

    

Réfection des VS intérieures au niveau de la courbe de Pouas - Poste 19

 

Rénovation du Grillage Zone Parabolique

Réfection bac à graviers gauche virage des Sablières - poste 3

2014 

Élargissement de la ligne droite et de la courbe de Pouas.

2013 

Installation d'une citerne de récupération des eaux pluviales.

2012 

Du côté du karting aussi, des travaux sont engagés: réfection des vibreurs

 

Réfection également de l'enrobé sur la piste de vitesse.

2011

Une superbe piste c'est important mais l'accueil l'est tout autant. Une nouvelle entrée pour 2011.

 

2010

Installation des caniveaux pour récupérer l'eau de pluie avec un puits à 8m de profondeur.

 2009 

Réfection de l'enrobé et des vibreurs sur plusieurs points du circuit dont Villeroy, la parabolique et le "S" des Sablières.

Travaux effectués par notre partenaire Eurovia.

2007 et 2008 

Durant ces deux années de transition, de gros travaux ont été engagées pour assurer la sécurité des pratiquants et des praticiens.

Une zone d'extraction au niveau du parabolique est entreprise afin de pouvoir directement passer à l'élargissement et à la mise à niveau du bac extérieur dans la courbe de Pouas et de l'enveloppe des VS extérieures.

2003

Construction d'un complexe de karting ultra moderne.

1989

Création du mur des stands.

1975  

Début de l'allongement du tracé à 3,801 km.

 

26 mai 1972

Inauguration du Stade Automobile de Dijon-Prenois (tracé initial de 3289 km). 

1969 

Début des études avec la collaboration de Jean-Pierre Beltoise et déboisement du tracé.

1968 

Début du projet.

1967 

Projet "Stade Automobile" à Dijon par François Chambelland.